Zone des professionnels

Après l'accouchement

Quels inconforts peuvent subvenir suite à l’accouchement ?

Perte de sang

Il est fréquent d’avoir des pertes de sang après un accouchement. La quantité et la durée de ces pertes varient beaucoup. Elles sont de moins en moins abondantes au fil du temps, d’abord rouges clair, ensuite rosées, puis brunes et finalement jaunâtres. Pour certaines femmes, les saignements se terminent après 10 jours, pour d’autres, ils durent de 3 à 4 semaines. L’utilisation de serviettes hygiéniques est nécessaire.

Contractions

Il est possible que vous ressentiez des contractions pendant les premiers jours suivant l’accouchement. Lorsque vous allaitez, celles-ci peuvent être plus fréquentes et plus intenses. Si vous souhaitez soulager la douleur, parlez-en à un professionnel de la santé.

Fatigue

Durant les premières semaines, vous serez sans doute très fatiguée. Reposez-vous, demandez de l’aide pour les tâches quotidiennes et laissez à votre corps le temps de récupérer son niveau d’énergie habituel. Si possible, essayez de dormir pendant que votre bébé dort ou qu’il est avec une autre personne.

Constipation

Il est possible que la première selle soit retardée de deux à trois jours mais si la situation dure, ou si vous ressentez un inconfort, il se peut que vous soyez constipée. Pour remédier à la situation, buvez beaucoup d’eau, mangez des aliments riches en fibres (fruits, légumes, son, grains entiers, noix) et buvez du jus de pruneau. Au besoin, vous pouvez utiliser un laxatif. N’hésitez pas à demander conseil à un pharmacien.

Incontinence

Si vous avez de la difficulté à retenir vos urines dans les premiers jours suivant l’accouchement, il est conseillé de faire quelques exercices pour renforcer les muscles de votre plancher pelvien (voir la fiche santé « Traiter l’incontinence urinaire chez la femme : des exercices à faire » ou la vidéo sur les exercices du plancher pelvien). N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de la santé.

Déchirures 

Pour favoriser la guérison du périnée (zone située entre les muscles de l’anus et la vulve), mieux vaut éviter l’utilisation de savons parfumés, et bien laisser sécher la zone avant de vous rhabiller après le bain ou la douche. Assurez-vous également de changer de serviette hygiénique au moins toutes les quatre heures. Pour en savoir plus, consultez la fiche santé « Prendre soin de soi les premiers jours après l’accouchement ».

ATTENTION!

Vous devez consulter rapidement un médecin ou vous présenter aux urgences si vous avez les symptômes suivants :

  • Des saignements persistants et importants (utilisation d’une serviette hygiénique par heure);
  • Des saignements contenant des caillots de sang;
  • Des douleurs importantes au ventre;
  • Une odeur forte des pertes de sang;
  • Une fièvre de 38 °C (100,4 °F) ou plus.

Quels sont les soins donnés à mon bébé?

Peau à peau

Les professionnels de la santé vont poser votre bébé nu sur votre poitrine ou sur celle de l’autre parent. Le contact peau à peau présente de nombreux bénéfices pour le bébé et pour la maman. Pour en savoir plus, consultez la section « Soins au bébé » et la fiche santé « Le contact peau à peau, un plaisir partagé ».

Cordon ombilical

Après la naissance, on coupe le cordon ombilical, qui relie le bébé au placenta. On propose souvent au partenaire de couper le cordon, mais cela peut aussi être fait par le personnel soignant si vous le préférez. N’ayez pas peur, cela ne fait pas mal, ni au bébé ni à la maman!

Examen de santé

Dans les heures qui suivent l’accouchement, une infirmière effectue un premier examen de santé de votre bébé. Elle vérifie sa coloration et sa respiration et mesure sa température, son poids, sa taille, son pouls et la circonférence de son crâne.

De plus, certains traitements préventifs sont offerts :

  • Un onguent antibiotique peut être appliqué sur les yeux du bébé pour éviter une infection;
  • Une injection de vitamine K peut-être effectuée pour prévenir les saignements internes (hémorragies) chez le nouveau-né, qui peuvent avoir des conséquences graves;
  • Par la suite, un médecin évalue votre bébé et peut lui prescrire des traitements au besoin.

Bain

Quatre heures après la naissance, un bain est proposé, selon l’état de santé de votre bébé.

Unité de néonatalogie

Si votre bébé a besoin de soins particuliers, il se peut qu’il soit admis aux soins néonataux où une équipe spécialisée pourra s’occuper de lui. Il pourrait devoir y rester quelques heures ou plusieurs jours, selon les situations. Vous pourrez bien sûr rester avec votre bébé en tout temps.

Pour en savoir plus, consultez la fiche santé « Le passage de notre bébé en néonatalogie ».

Qu’est-ce que le dépistage néonatal?

Le dépistage néonatal vise à détecter les enfants porteurs de certaines anomalies génétiques qui ne sont pas visibles à la naissance.

Le dépistage à la naissance permet d’offrir, au besoin, un traitement efficace. Le bébé atteint pourra ainsi bénéficier d'une qualité de vie très améliorée.

Pour réaliser le dépistage, on prélève quelques gouttes de sang sur le talon de votre bébé, généralement dans les 24 heures qui suivent sa naissance.

Pour en savoir plus, consultez la section « Dépistage sanguin et urinaire chez les nouveau-nés », sur le site du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Contenu diffusé avec l’autorisation du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et adapté par le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal.