Zone des professionnels

Hospitalisation à l'Hôpital Jean-Talon

Votre arrivée à l'hôpital

À apporter

Lors de votre admission à l’Hôpital Jean-Talon, les citoyens canadiens doivent avoir en leur possession leur carte de l’hôpital et la carte d’assurance-maladie valide selon leur province de résidence. Les personnes nouvellement arrivées au Canada doivent présenter leur certificat d’admissibilité émis par Immigration Canada (IMM1442).

Les personnes hospitalisées sont également invitées à apporter leurs produits d'hygiène personnelle.

Vous prenez des médicaments ? Dites-le nous !

Si vous faites usage de médicaments prescrits, il est important que vous apportiez la liste de ceux-ci avec vous au moment de votre admission à l’hôpital. Ces informations importantes seront transmises au médecin et consignées dans votre dossier médical. 

Vous pouvez demander à votre pharmacien de dresser la liste de vos médicaments et de vous la remettre. Ce service est offert gratuitement par les pharmacies communautaires.

L’accès à l’Hôpital Jean-Talon et le stationnement

L’hôpital ne possède pas de terrain de stationnement destiné à sa clientèle. Nous vous recommandons de vous faire accompagner par un de vos proches lors de votre admission. Vous et vos proches pouvez également vous rendre à l’hôpital en métro, en descendant à la station Fabre, ou en autobus, en empruntant l’autobus 93 Jean-Talon.

Les frais d’hospitalisation

Le régime d’assurance-maladie couvre les frais d’hospitalisation et d’hébergement en salle (chambre de 3 lits). Par contre, des frais s’appliquent lorsque vous choisissez une chambre privée ou une chambre semi-privée. Les tarifs pour ces chambres sont établis par le ministère de la Santé et des Services sociaux et ils sont affichés dans chacune des chambres de l’hôpital. Veuillez noter que nous ne pouvons malheureusement pas garantir, en tout temps, la disponibilité de chambres privées ou semi-privées.

Si vous possédez une assurance personnelle qui couvre les frais de séjour dans une chambre privée ou semi-privée, vous devez être en mesure de fournir le nom de votre compagnie d’assurance et le numéro de votre police, en autant que vous ayez choisi une telle chambre.

Si vous n’avez pas d’assurance personnelle et que vous choisissez une chambre privée ou semi-privée, un dépôt couvrant ces frais vous sera demandé, pour une période de trois jours d’hospitalisation. Ce dépôt peut être payé en argent, par carte de crédit ou par un chèque personnel. Si votre séjour est de moins de trois jours, nous vous rembourserons tout montant versé en trop. Un chèque de remboursement sera alors envoyé à votre domicile.

Enfin, si votre état de santé requiert votre admission dans une unité de soins prolongés, vous devrez acquitter ces frais d’hébergement, selon les tarifs établis par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Les tarifs varient selon le type de chambre que vous occuperez.

Prenez note que les personnes qui ne détiennent pas la citoyenneté canadienne ou qui ne possèdent pas de carte d’assurance-maladie ni d’assurances personnelles devront défrayer les frais liés à leur hospitalisation et aux services médicaux. De plus, les médecins pourraient vous réclamer des honoraires professionnels.

La protection des objets de valeur

Chaque personne hospitalisée ou hébergée ainsi que les proches d’une personne déclarée inapte sont entièrement responsables de la sécurité des effets personnels lors d’un séjour à l’hôpital. Notre établissement ne pourra pas être tenu responsable de la disparition ou du vol d’effets personnels.

Exceptionnellement, nous accepterons de prendre en charge des objets de valeur lors d’une admission à la salle d’urgence, en attente de l’arrivée de votre famille ou de vos proches. Ces objets seront placés par le Service de la sécurité dans un coffret, pour une période n’excédant pas trois jours. Vous – ou votre famille – pourrez récupérer ces objets en vous adressant au poste central du Service de la sécurité.

Un hôpital sans fumée

Nous faisons appel à votre collaboration afin d’offrir aux patients, aux médecins et aux employés de l’Hôpital Jean-Talon un environnement sans fumée. Ainsi, nous assurerons le respect de la Loi sur le tabac qui interdit de fumer dans l’hôpital ainsi qu’à l’intérieur d’un périmètre de neuf mètres autour des entrées du bâtiment. Ce périmètre est indiqué par une ligne bleue tracée sur le sol. Sachez que toute infraction à cette Loi peut entraîner une amende, autant pour le contrevenant que pour l’hôpital.

Un hôpital sans téléphone cellulaire

Les téléphones cellulaires peuvent nuire au bon fonctionnement de certains appareils médicaux. Nous faisons appel à votre collaboration afin de ne pas utiliser votre téléphone cellulaire dans l’hôpital. Des téléphones publics sont disponibles à l’entrée du bâtiment et chaque chambre est munie d’un téléphone.

La protection des renseignements personnels

La confidentialité

Nos employés sont tenus au secret professionnel et ils prendront les moyens nécessaires pour garder confidentiels les renseignements personnels vous concernant.

Afin d’aider le personnel soignant, nous vous demandons de désigner parmi les membres de votre famille ou de vos proches une personne qui sera autorisée à recevoir des renseignements sur votre état de santé. Cette façon de faire facilitera le travail des infirmières lors d’appels au poste de garde de votre unité de soins.

Votre dossier médical

Les renseignements contenus dans votre dossier médical sont confidentiels. Ce dossier sera conservé à l’unité de soins durant votre séjour et il ne sera consulté que par les personnes dûment autorisées. Lors de votre congé de l’hôpital, votre dossier sera acheminé au Service des archives médicales.

Vous pouvez demander l’accès à votre dossier médical. Cet accès vous sera accordé à moins que votre médecin traitant ne juge que des informations contenues dans ce dossier pourraient causer un préjudice grave à votre santé physique ou psychologique. Pour connaître vos droits et vos responsabilités à l’égard de votre dossier médical, vous pouvez vous adresser à la commissaire aux plaintes et à la qualité des services.

La présence des médias

Notre établissement applique une politique de relations de presse qui stipule que les journalistes, les caméramans et les photographes de presse ne peuvent pas circuler dans l’hôpital sans l’autorisation de notre Service des communications. Cette mesure vise à protéger la vie privée des personnes hospitalisées et hébergées dans notre hôpital. Le Service des communications, en collaboration avec le Service de la sécurité, en assurent l’application. De plus, un journaliste ne peut pas entrer dans une chambre, prendre des photos ou des images sur caméra sans le consentement du patient. Nous vous invitons à respecter cette politique.

Votre séjour

Les médicaments

Durant votre hospitalisation, les médicaments nécessaires à votre état de santé vous seront administrés gratuitement.

Les personnes qui prennent des médicaments prescrits doivent en informer l’hôpital au moment de leur admission. Veuillez consulter la section « Vous prenez des médicaments ? Dites-le nous ! » du présent guide.

Le système d’appel du personnel soignant

Chaque lit et chaque salle de toilette sont munis d’un système d’appel. Utilisez-le si vous avez besoin des services du personnel soignant et n’hésitez pas à vous faire expliquer son fonctionnement au moment de votre admission.

Les repas

Les menus proposés aux patients et aux personnes hébergées doivent tenir compte des indications médicales et des conseils des diététistes. Ainsi, une technicienne en diététique viendra vous rencontrer afin de discuter de vos goûts alimentaires et d’élaborer votre menu.

La distribution des repas se fait selon l’horaire suivant :

Déjeuner : entre 7 h 45 et 8 h 45
Dîner : entre 11 h 30 et 12 h 30
Souper : entre 16 h 30 et 17 h 30

Les lunettes, les lentilles cornéennes et les prothèses dentaires

Nous vous conseillons de ranger vos lunettes, vos lentilles cornéennes ou vos prothèses dentaires dans un lieu sécuritaire lorsque vous ne les portez pas. N’oubliez pas que l’Hôpital Jean-Talon ne pourra pas être tenu responsable de leur disparition, de leur bris ou de leur vol.

Le service téléphonique

Pour faire des appels avec le téléphone situé dans votre chambre, vous devez composer le chiffre 9 puis le numéro désiré en n’oubliant pas l’indicatif régional. Vous ne pourrez pas faire d’appel interurbain au frais de l’hôpital ; vous pourrez utilisez une carte d’appel ou facturer les coûts à un troisième numéro. Pour ce faire, vous devez composer le 9-1-800-555-1111 et suivre les indications qui vous seront données par la téléphoniste de Bell Canada.

Vous pouvez faire ou recevoir des appels téléphoniques en tout temps, mais nous vous demandons de respecter le repos des autres patients et d’éviter d’utiliser le téléphone entre 22 h et 7 h le matin.

Par souci d’efficacité, nous vous invitons à donner à vos parents et à vos amis votre numéro de chambre. Leurs appels pourront vous être acheminés plus rapidement.

Enfin, si vous désirez appeler un service ou un département de l’hôpital, vous n’avez qu’à composer les quatre derniers chiffres du numéro de téléphone.

Vous vous absentez temporairement de votre chambre ?

Lorsqu’il n’y a pas de contre-indication médicale, les patients peuvent s’absenter temporairement de leur unité de soins, notamment pour aller à l’extérieur tout en demeurant à proximité de l’hôpital. Cependant, vous devez en informer votre infirmière.

Nous vous rappelons que l’hôpital ne sera pas responsable de la sécurité des objets personnels que vous laisserez dans la chambre durant votre absence.

Le changement de chambre

Il est possible que durant votre séjour, nous devions vous changer de chambre. Nous sommes conscients des inconvénients que peuvent causer de telles situations. Soyez assuré que ces décisions, quoique nécessaires, demeurent exceptionnelles.

Pour les personnes malentendantes, sourdes ou sourdes-aveugles

Afin d’assurer une communication satisfaisante et adéquate avec le personnel soignant et les médecins, les personnes malentendantes, sourdes ou sourdes-aveugles peuvent avoir accès à un service d’interprétation visuelle (gestuelle ou orale) et tactile.

Au moment de l’admission, veuillez nous informer de ce besoin afin que nous puissions prévoir les services d’un interprète, au moment opportun.

Le code d’éthique

Notre établissement a adopté un code d’éthique qui identifie les pratiques et les conduites attendues des médecins et de nos employés ainsi que les responsabilités des patients. Nous vous invitons à prendre connaissance de ce code d’éthique en cliquant ici.

Votre sécurité

La prévention des incendies

Afin d’assurer votre sécurité, le Centre de santé et de services sociaux du Cœur-de-l’Île a élaboré, pour ses cinq installations dont l’Hôpital Jean-Talon, un plan de mesures d’urgence, incluant les mesures en cas d’incendie. Les membres de notre personnel vous indiqueront quoi faire si une telle situation survenait. Il sera important de respecter ces consignes.

Vous pouvez prendre connaissance des trajets d’évacuation qui sont affichés près des ascenseurs et dans les corridors des unités de soins. Des instructions sur les mesures d’évacuation sont également affichées près de chaque cage d’escalier.

La prévention des infections

Votre santé et celle des médecins et de nos employés nous tiennent à cœur. C’est pourquoi notre établissement a mis en place un protocole de contrôle des infections. Notre capacité à prévenir les infections et à les contrôler dépend de la collaboration de tous : les patients, les visiteurs, le personnel soignant, les médecins et les employés de la salubrité, pour ne nommer que ceux-ci.

Nous recommandons à tous de se laver les mains avec de l’eau et du savon ou avec une mousse antiseptique pour les mains, après avoir utilisé les toilettes et avant de manger. D’ailleurs, des distributeurs de mousse antiseptiques se trouvent à l’extérieur des chambres et à différents lieux dans l’hôpital.

Tous les visiteurs doivent se laver les mains en entrant et en sortant de l’hôpital.

Nous demandons aux patients et aux visiteurs de respecter les consignes affichées dans une unité de soins ou à la porte des chambres et qui indiquent des précautions supplémentaires, notamment en présence d’infection.

Les visites

Les visites et votre santé

Notre hôpital peut accueillir 256 patients à la fois, incluant les personnes hébergées dans les lits de longue durée. C’est beaucoup de monde lorsqu’on ajoute les visiteurs qui assurent une présence auprès de leurs proches.

Tout en facilitant l’accès aux chambres, notre établissement est soucieux de la quiétude de chacun. Un milieu de soins calme et reposant est donc souhaité pour les personnes hospitalisées et pour celles qui sont hébergées dans notre hôpital. Nous avons également la responsabilité d’assurer à notre personnel soignant les meilleures conditions possibles afin de vous offrir des services de qualité.

C’est pourquoi nous vous demandons de limiter à deux à la fois le nombre de visiteurs dans votre chambre et vous assurer que la durée de chaque visite est raisonnable. Ces visiteurs devront respecter l’horaire des visites et s’absenter de la chambre lorsque le personnel soignant le demandera.

Vos visiteurs devront respecter les consignes :

  • se laver les mains en arrivant à l’hôpital et en quittant;
  • s’ils font de la fièvre et s’ils toussent, de porter un masque lors de la visite, sinon de remettre à plus tard leur visite;
  • si vous êtes en isolation, vos visiteurs devront suivre les instructions du personnel soignant, par exemple porter des gants, un survêtement protecteur, etc.

L’horaire des visites

Les visites sont permises tous les jours de 14 h à 21 h, à l’exception de certaines unités de soins, dont :

  • l’unité des soins intensifs et coronariens :

    • un visiteur à la fois ;
    • cinq minutes par visite ;
    • tous les jours, de 14 h à 16 h et de 19 h à 21 h ;
    • la période de visite peut être modifiée selon l’évolution de l’état de santé du patient et de sa condition générale : chaque situation sera évaluée par l’infirmière soignante en collaboration avec la famille;

  • l’unité de soins de gériatrie de courte durée :

    • tous les jours, de 11 h à 21 h.

Les situations particulières

La responsable de votre unité de soins peut, à votre demande et si elle le juge approprié, vous permettre de recevoir un plus grand nombre de visiteurs et autoriser des visites en dehors des heures ordinaires prévues à cet effet. Ce sera notamment le cas lors d’un accompagnement en soins palliatifs.

La présence d’enfants

Les enfants qui vous rendent visite doivent être âgés de 6 ans et plus. Cependant, les enfants de moins de 6 ans peuvent effectuer des visites, s’ils sont accompagnés d’un adulte, lors des jours fériés, par exemple le jour de Noël, le jour de l’An ou à Pâques. Les enfants âgés de moins de 12 ans doivent être sous la surveillance constante d’un adulte.

Les services non-médicaux

Les services sociaux

Les intervenants psychosociaux peuvent vous apporter aide et soutien tant au plan individuel, familial que social. Si vous désirez rencontrer un de nos intervenants, adressez votre demande à un membre du personnel soignant qui l’acheminera au Service social.

Les services liés à la vie spirituelle

Si vous souhaitez la visite d’un aumônier ou d’un membre du Service de la pastorale à votre chambre, n’hésitez pas à en faire la demande auprès d’une infirmière. Si vous n’êtes pas de religion catholique et que vous désirez rencontrer un ministre de votre culte, notre Service de la pastorale fera les démarches nécessaires pour répondre à votre demande.

La chapelle

La chapelle est située au 2e étage de l’hôpital, au local A-205. Elle est ouverte tous les jours de 8 h 30 à 16 h 30. Une célébration eucharistique est offerte aux patients le samedi, à 16 h.

Les bénévoles

Les bénévoles de l’Hôpital Jean-Talon s’impliquent auprès des patients afin d’agrémenter leur séjour. Voici quelques exemples des services offerts :

  • accueil des patients, notamment aux cliniques externes et à l’unité de chirurgie d’un jour;
  • service de bibliothèque mobile pour le prêt de revues et de livres;
  • soutien aux activités des personnes hébergées;
  • visites d’amitié.

Si vous souhaitez bénéficier d’un de ces services, veuillez en aviser l’infirmière de votre unité de soins.

Pour agrémenter votre séjour

La location de téléviseur

Pour des raisons de sécurité, il est interdit d’apporter un téléviseur à l’hôpital. Un service de location de téléviseurs avec câblodistribution a donc été mis à votre disposition. Pour une demande de location, vous n’avez qu’à remplir le bon de commande disponible dans votre unité de soins et le déposer dans la boîte prévue à cet effet, près du poste des infirmières. Vous pouvez également composez le poste 6868. Les frais de location sont payables directement auprès de la compagnie de location.

Le courrier

Il est possible pour nos patients de recevoir du courrier à l’hôpital, particulièrement ceux dont le séjour est prolongé ou qui sont hébergés dans les unités d’hébergement transitoire. Le courrier ainsi reçu sera distribué par le personnel de votre unité de soins. Ce personnel peut également se charger de poster votre courrier dûment affranchi.

La cafétéria

L’Hôpital Jean-Talon dispose d’une cafétéria où tous sont les bienvenus. Le Service alimentaire y offre des repas complets tous les jours selon l’horaire suivant :

  • de 11 h à 13 h 30 ;
  • et de 17 h à 19 h.

Un bar à salade est également disponible aux heures de repas, du lundi au vendredi, sauf les jours fériés. 

Un service de déjeuner léger (condiments froids) est disponible du lundi au vendredi, de 7 h à 11 h, sauf les jours fériés.

Des distributrices automatiques sont disponibles à l’entrée de la cafétéria, en tout temps.

Mentionnons que le Service alimentaire de l’Hôpital Jean-Talon est un partenaire de l’organisme Équiterre et il offre à la clientèle, lors de la saison des récoltes, des légumes frais en provenance d’une ferme écologique.

Les services de coiffure et de soins des pieds

Il est possible d’obtenir les services de coiffure pour homme et pour dame à votre chambre. Une infirmière est également disponible pour offrir des soins de pieds ainsi qu’un manucure. Informez-vous auprès d’une infirmière de votre unité de soins afin de connaître les tarifs et les modalités de prise de rendez-vous.

Votre départ

Le congé de l’hôpital

Nous comptons sur votre collaboration afin de libérer rapidement votre chambre après avoir reçu votre congé du médecin. Votre chambre pourra ainsi être attribuée à une personne qui est en attente d’un lit d’hospitalisation. D’ailleurs, des consignes sont affichées dans chacune des chambres concernant le congé de l’hôpital.

Il est important de planifier votre retour à domicile. Ainsi, lorsque votre médecin traitant vous informe de la date de votre congé, veuillez en aviser un membre de votre famille ou un proche afin qu’on vienne vous chercher. Sinon, prévoyez votre retour en taxi ou en transport adapté, ces deux moyens de transport étant à vos frais.

Le départ

Lorsque vous quittez l’hôpital, assurez-vous d’avoir en votre possession :

  • votre carte d’assurance-maladie et votre carte de l’hôpital, qui ont été conservés dans votre dossier (adressez-vous à votre infirmière) ;
  • vos effets personnels, vos médicaments et les objets que vous auriez confié au Service de la sécurité ;
  • vos ordonnances médicales, s’il y a lieu ;
  • les informations concernant votre retour à domicile ;
  • la date et l’heure de vos prochains rendez-vous, qui devraient apparaître à l’endos de votre carte de l’hôpital.

Après votre séjour

Les rendez-vous en clinique externe

Vous avez pris un rendez-vous en clinique externe ? S’il vous est impossible de vous présenter à ce rendez-vous, veuillez nous en aviser en communiquant avec le centre de rendez-vous des cliniques externes, 514-495-6744, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 15 h 30.

N’oubliez pas que les prélèvements (prise de sang, test d’urine, etc.) se font dorénavant dans les CLSC. Vous pouvez vous présenter sans rendez-vous au CLSC de votre quartier, du lundi au vendredi, avec la prescription de votre médecin. Informez-vous de l’horaire du centre de prélèvement le plus près de chez vous.

L’attestation du médecin

Vous avez besoin d’une attestation d’une visite en clinique externe ou d’une hospitalisation ? Veuillez communiquer avec le secrétariat du Service des archives médicales, au 514 495-6767, poste 6015, du lundi au vendredi de 8 h 00 à 15 h 45. Vous pouvez également déposer une demande écrite auprès de ce Service. Veuillez noter que des frais vous seront facturés pour l’obtention de ces documents.

L’état de compte

Certains patients recevront à leur domicile un état de compte indiquant les frais à payer à la suite de leur hospitalisation (voir la section « Frais d’hospitalisation ») et d’autres recevront un remboursement des frais perçus en trop. Si des erreurs se sont glissées dans votre réclamation ou votre remboursement, veuillez communiquer avec le Service de la comptabilité, au 514 495-6732.

Les formulaires d’assurance et de retour au travail

Si vous devez faire remplir des formulaires d’assurance à la suite de votre séjour à l’hôpital ou un formulaire de retour au travail, veuillez les transmettre au bureau de votre médecin traitant ou les lui remettre en mains propres lors de votre hospitalisation. Il est possible qu’il y ait des frais liés à l’obtention de ces documents. Informez-vous auprès de votre médecin.

Le résumé de dossier

Si vous désirez obtenir des extraits de votre dossier médical, vous devez faire parvenir au secrétariat du Service des archives médicales une lettre d’autorisation signée et datée, en y précisant votre nom à la naissance, votre prénom, votre date de naissance ainsi que le nom et l’adresse du destinataire. Des frais de reprographie vous seront facturés pour les documents de plus de 23 pages.

L’obtention de radiographies

Pour obtenir une copie de vos radiographies, veuillez vous adresser à la filmothèque du Service d’imagerie médicale, située au rez-de-chaussée – aile C de l’hôpital (local RA.02). Prenez note que, dorénavant, les radiographies sont enregistrées sur des CD.