Zone des professionnels

Grossesse tardive

Est-il difficile de tomber enceinte après 40 ans?

Il est plus difficile pour une femme de tomber enceinte après 40 ans, car la quantité et la qualité des ovules diminuent avec l’âge. Cette diminution devient plus importante à la fin de la trentaine et au début de la quarantaine. 

À chaque cycle menstruel, si un homme et une femme ont des relations sexuelles durant la période de fécondité d’une femme qui a des cycles réguliers, la chance qu’il y ait une grossesse passe de une sur quatre à 20 ans contre seulement une sur vingt à 40 ans.

Par ailleurs, le risque de fausse couche augmente avec l’âge. Chez les femmes de 40 ans et plus, entre 35 et 50 % des grossesses donnent lieu à une fausse couche.

Toutefois, les grossesses sont de plus en plus tardives et nombre d’entre elles se déroulent sans complications.

Quels sont les risques pour mon bébé?

Avec l’âge, la qualité des ovules diminue, ce qui entraîne des risques plus élevés que le bébé soit atteint d’anomalies génétiques graves, comme la trisomie 21. Celle-ci est évaluée à 1 cas sur 1500 à 20 ans, contre 1 cas sur 100 à 40 ans.

Les naissances prématurées sont également plus courantes et le poids à la naissance généralement plus faible.

Y a-t-il plus de risques d’avoir des jumeaux?

 

Le risque de grossesse multiple augmente avec l’âge. En effet, après 35 ans, il est plus courant qu’une femme produise plus d’un ovule par cycle menstruel.

L’amniocentèse est-elle obligatoire pour les femmes de plus de 40 ans?

L’amniocentèse est un prélèvement de liquide amniotique (le liquide dans lequel baigne le fœtus). Il se fait sous échographie à l’aide d’une fine aiguille qui traverse le ventre et l’utérus. On fait ce test pour vérifier si le fœtus est atteint d’une infection, d’une malformation ou d’une maladie génétique, comme la trisomie 21, par exemple. 

La trisomie 21 est plus fréquente chez les femmes de 40 ans et plus, c’est pourquoi certaines femmes souhaitent faire une amniocentèse. Toutefois, ce test n’est jamais obligatoire. 

Pour toutes les femmes enceintes, quel que soit leur âge, le dépistage prénatal de la trisomie 21 est d’abord offert au moyen d’une échographie et d’une prise de sang. Si le dépistage est positif ou si la patiente en fait la demande, on peut effectuer un test de confirmation qui consiste soit en une amniocentèse, soit en un test de dépistage par ADN fœtal dans le sang maternel (parfois les deux).

Discutez avec un professionnel de la santé pour connaître les risques et les avantages de ces différentes procédures et prendre votre décision en toute connaissance de cause, si votre situation le nécessite.

Y a-t-il un suivi particulier pour les grossesses après 40 ans?

Les risques de complications augmentent avec l'âge de la femme enceinte. Dans la quarantaine, il y a notamment plus de risques de :

Ces grossesses font donc l’objet d’un suivi particulier : bilan sanguin précoce plus approfondi que le bilan habituel, médication pour prévenir l’hypertension artérielle, accouchement avant 40 semaines. Si la femme enceinte présente une condition médicale préexistante, d’autres examens ou médications pourront éventuellement être ajoutés. 

Est-ce que les femmes de plus de 40 ans accouchent toujours par césarienne?

Les accouchements par césarienne sont plus fréquents après 40 ans, mais ils ne sont pas systématiques.

Contenu diffusé avec l’autorisation du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et adapté par le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal.