Zone des professionnels

Grossesse multiple

Quelle est la différence entre les « vrais » jumeaux et les « faux » jumeaux?

Les jumeaux identiques (ou monozygotes), que l’on appelle parfois « vrais » jumeaux, proviennent d’un même ovule fécondé par le même spermatozoïde; cet ovule fécondé s’est, par hasard, divisé en deux parties qui grandissent côte à côte. Les jumeaux identiques ont les mêmes gènes, ils sont de même sexe et ils se ressemblent énormément. Ils peuvent être chacun dans leur sac amniotique (enveloppe contenant le liquide amniotique) ou partager un seul sac.

Les jumeaux non identiques (ou dizygotes), que l’on appelle parfois les « faux » jumeaux, viennent de deux ovules différents qui ont été fécondés par des spermatozoïdes différents. Ils ont des gènes différents et peuvent être de sexe différent. Ils se ressemblent comme des frères et sœurs peuvent se ressembler.

Dans le cas de triplés, il peut y avoir trois cas de figure :

  • Un seul ovule se divise en trois et on obtient des triplés identiques;
  • Trois ovules différents sont fécondés par des spermatozoïdes différents et on a des triplés non identiques;
  • Deux ovules sont fécondés par des spermatozoïdes différents et l’un se divise en deux : on a alors deux jumeaux identiques et un autre enfant.

Quels sont les risques d’une grossesse multiple?

Les grossesses multiples peuvent bien sûr se dérouler sans complications. Toutefois, il peut arriver que certains problèmes surviennent, notamment :

  • Bébés prématurés (60 % des jumeaux naissent avant la 37e semaine);
  • Syndrome transfuseur-transfusé : cela se produit dans le cas de jumeaux identiques (qui partagent le même placenta), lorsque la distribution du sang n’est pas égale pour les deux bébés;
  • Complications à la naissance : accident lié au cordon ombilical, problèmes liés au placenta et mauvaise position du bébé;
  • Risques de malformation augmentés;
  • Risques plus élevés de mortalité néonatale et de troubles du développement;
  • Risques maternels : diabète, hypertension de grossesse, cholestérol, césarienne, etc.

Y a-t-il un suivi médical particulier?

Les grossesses multiples sont considérées comme des grossesses à risque élevé. Votre suivi de grossesse comportera donc plus de visites médicales et d’examens (notamment un plus grand nombre d’échographies, afin de vérifier la croissance des fœtus). Le type de jumeaux (jumeaux partageant ou non le même sac et le même placenta) peut également avoir une influence sur le suivi de grossesse.

Devrais-je accoucher par césarienne?

Quand on accouche de jumeaux, le risque de césarienne est plus élevé. Toutefois, l’accouchement par césarienne n’est pas systématiquement recommandé.

Lorsque le premier bébé se présente par la tête (deux tiers des cas), on suggère généralement l’accouchement par voie naturelle, peu importe la position du deuxième bébé. 

Dans le cas de triplés ou plus, la césarienne est conseillée.

Vais-je avoir un accouchement prématuré?

Le risque d’accouchement prématuré est élevé dans le cas d’une grossesse multiple, le plus souvent parce que les fœtus manquent de place pour se développer. On estime que 60 % des femmes enceintes de jumeaux accouchent avant la 37e semaine de grossesse. Ce chiffre varie cependant selon le type de jumeaux.

Besoin d'aide?

Association de parents de jumeaux et de triplés de la région de Montréal :

Association des parents de jumeaux et plus de la région de Québec :

Si vous avez donné naissance à des triplés ou plus, une aide financière sera versée à votre famille. Vous n’avez pas de démarches particulières à faire pour recevoir cette aide. C’est le centre hospitalier qui signale l’événement au ministère de la Santé et des Services sociaux et lui transmet les renseignements nécessaires.

Contenu diffusé avec l’autorisation du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et adapté par le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal.