Zone des professionnels

Les ITSS

Le contenu ci-dessous provient des sites : 
itss.gouv.qc.ca
teljeunes.com


Connais-tu les ITSS?

Les infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS) les plus communes sont :

  • La chlamydia
  • La gonorrhée
  • La syphilis
  • L’hépatite C
  • Les infections causées par le virus du papillome humain (VPH)
  • L'herpès
  • Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH)

Elles peuvent avoir un impact important sur la santé générale et sur le bien-être des personnes atteintes. Ces infections peuvent particulièrement affecter leur santé sexuelle et leur capacité d’avoir des enfants.

Souvent, ces infections causent peu ou pas de symptômes. Pour cette raison, il est facile de contracter une infection, puis de la transmettre sans le savoir.

Avoir des relations sexuelles non protégées augmente les risques d'attraper une ITSS.

Les ITSS: pas juste par le sexe!

Il est possible d’attraper une ITSS de différentes façons. Sais-tu lesquelles?

Contacts sexuels

  • si tu n’utilises pas le condom lors d’une relation sexuelle
  • si tu as des relations orales-génitales non protégées (contact de la bouche avec les organes génitaux: pénis, vulve ou anus)
  • si tu n’utilises pas le condom avec tous tes partenaires sexuels
  • si tu as plusieurs partenaires sexuels

Drogues

  • si tu partages du matériel d’injection ou d’inhalation de drogues (comme des seringues, des pailles, des pipes à crack)
  • si tu ramasses une seringue usagée de façon non sécuritaire

Tatouage et perçage

  • Si tu te fais tatouer ou percer avec une aiguille qui n’est pas neuve ou qui n’est pas stérilisée

Partage d’objets

  • Si tu partages des articles personnels (rasoir, brosse à dents, jouet sexuel, etc.) qui ont pu avoir été en contact avec des sécrétions ou du sang contaminé.

Que faire pour prévenir les ITSS?

Il est important de se protéger contre les ITSS. Voici quelques conseils pour réduire les risques :

  • Pour avoir l’esprit tranquille pendant et après le sexe, le condom est le seul moyen efficace qui protège à la fois contre la grossesse et plusieurs ITSS. L’idéal, ce serait sans doute de parler de contraception avec ton ou ta partenaire AVANT d’avoir des relations sexuelles. Cela vous évitera d’avoir à prendre une décision lorsque vous serez dans le feu de l’action...
  • À deux, vous trouverez sûrement des façons d’intégrer le condom dans votre vie sexuelle d’une manière excitante, et même amusante.
  • Passe régulièrement un test de dépistage.
  • Informe tes partenaires si tu reçois un diagnostic d’ITSS.
  • Ne partage pas ton matériel d’injection ou d’inhalation de drogue ou autres objets.

Questions et réponses

Dois-je passer un test de dépistage si je suis vierge?

Ce n’est pas obligatoire, et les risques que tu aies une ITSS sont très faibles. Parles-en avec ton ou ta partenaire. C’est important que tu aies confiance en l’autre et que vous parliez ensemble de votre passé sexuel, avec pénétration ou non. Mais si un test vous rassure tous les deux, n’hésitez pas à le faire. Sinon, le condom reste toujours une bonne protection.

Comment savoir si quelqu’un a une ITSS?

La majorité des ITSS sont sans symptômes. Une personne peut donc être porteuse d’une ITSS sans le savoir. Il se peut que tu ne ressentes ou ne voies absolument rien sur toi-même ou sur ton ou ta partenaire. Certains hommes réagissent plus à certaines ITSS, tandis que les femmes réagissent davantage à d’autres. Le seul truc qui marche toujours, c’est de passer un test de dépistage! Comme ça, tu auras l’esprit tranquille.

Est-ce que je peux attraper une ITSS en ayant du sexe oral?

Oui! Tu peux attraper une ITSS en faisant une fellation, un cunnilingus, la combinaison des deux (le 69) ou un anulingus (stimuler la zone anale au contact de la langue). Lors d’un cunnilingus ou d’un anulingus, il est recommandé de porter une digue dentaire. C’est une feuille de latex qu’on applique sur la vulve ou sur l’anus de son ou sa partenaire pour se protéger des ITSS. Tu peux t’en procurer une (même avec saveur!) en pharmacie ou dans une boutique érotique, ou la fabriquer toi-même avec un condom. Lors d’une fellation, tu peux utiliser un condom: il existe des condoms à saveur, conçus pour le sexe oral. Par contre, le condom ne te protégera pas contre l’herpès génital, le virus du papillome humain (VPH), les morpions ou la gale, car l’infection peut se situer à l’extérieur de la zone couverte par le condom.

J’évite le sexe parce que j’ai peur des ITSS. C’est normal?

Il n’y a aucune pratique qui est sûre à 100%. Être prêt ou prête à avoir une relation sexuelle implique d’accepter les risques qui viennent avec le fait d’être actif sexuellement. Si tu te sens trop anxieux ou anxieuse, tu peux te trouver des trucs pour t’aider à gérer tes inquiétudes.

Qu’est-ce qui te rassurerait?

N’hésite pas à en parler avec un ami ou une amie, ton entourage, la sexologue de ton école ou l’équipe de Tel-jeunes ou d’Aire Ouverte.

Comment demander à l’autre de se protéger sans le ou la vexer?

On se protège des ITSS pour ne pas mettre sa santé, sa vie et celle des autres en danger. Ça devrait être un réflexe: lorsque tu veux avoir une relation sexuelle, tu dois te protéger! Le fait de vouloir te protéger ne veut pas dire que tu n’as pas confiance en l’autre.