Zone des professionnels

Chaleur accablante ou extrême

La chaleur accablante ou extrême : les différencier

Chaleur accablante

La température atteint 30 °C et l’indice Humidex (température et taux d’humidité combiné) atteint 40 °C.

Chaleur extrême

  • La température moyenne maximale atteint 33 °C et la température moyenne minimale ne descend pas sous les 20 °C pendant trois journées consécutives, ou
  • Deux nuits consécutives à plus de 25°C

Pour connaître les détails, visitez la page Chaleur accablante ou extrême sur le site de Santé Montréal

Les niveaux d'alerte

Niveau Description
Veille saisonnière Du 15 mai au 30 septembre 2019
Menace appréhendée, survenue incertaine
Veille active Avertissement de chaleur émis par Environnement Canada (T° ≥30 °C et indice humidex ≥ 40°C)
Alerte Menace imminente, forte probabilité de survenue à court terme
Intervention Les conditions météorologiques répondent aux critères de « chaleur extrême »
Rétablissement Menace écartée, risque sous contrôle

 

Qui sont les personnes à risque ?


  • personnes âgées de 65 ans et plus vivant dans un milieu non climatisé
  • personnes souffrant de maladies chroniques: cardio-vasculaires, cérébro-vasculaires, respiratoires, rénales, neurologiques, diabète
  • personnes présentant des problèmes de santé mentale (tout particulièrement les personnes schizophrènes, toxicomanes ou alcooliques)
  • personnes vivant seules et en perte d’autonomie
  • personnes vivant dans les îlots de chaleur urbains
  • nourrissons et tout-petits (0-4 ans)
  • travailleurs et sportifs qui ont des activités physiques exigeantes
  • patients avec maladie fébrile aiguë

Pour en savoir plus, visitez la page Quoi faire quand il fait très chaud ?

Prévention et protection


  • passer quelques heures dans un endroit frais ou climatisé : utiliser un climatiseur pour rafraîchir son logis ou passer deux à trois heures par jour à l’air climatisé, dans une bibliothèque, un cinéma ou un centre commercial par exemple, peut faire toute la différence
  • boire beaucoup d’eau sans attendre d’avoir soif, ou selon les quantités indiquées par le médecin
  • boire avec modération les boissons alcoolisées ou à forte teneur en caféine ou très sucrées, car elles déshydratent
  • aménager son logis de façon à limiter l’entrée de la chaleur (fermer les stores et les rideaux le jour, créer des courants d’air, etc.)
  • réduire les efforts physiques intenses et soutenus
  • se protéger du soleil, porter des vêtements légers, de préférence de couleur pâle et un chapeau
  • prendre une douche ou un bain frais aussi souvent que nécessaire ou se rafraîchir à l’aide d’une serviette humide ou d’un vaporisateur
  • donner des nouvelles à son entourage
  • ne jamais laisser un enfant seul dans une voiture ou une pièce mal ventilée

Symptômes à surveiller :

 

Les symptômes à surveiller chez les personnes exposées à la chaleur depuis longtemps :

  • maux de tête inhabituels;
  • malaise général, fatigue intense;
  • étourdissement, confusion, désorientation, delirium;
  • oligurie ou anurie (diminution ou absence d’urine);
  • absence de sudation;
  • constipation;
  • tachycardie, douleurs à la poitrine;
  • sécheresse des lèvres et de la muqueuse buccale;
  • yeux creux et cernés.

Les symptômes à surveiller chez les travailleurs ou athlètes actifs à la chaleur :

  • maux de tête;
  • perte de conscience;
  • étourdissement, confusion, désorientation, delirium;
  • nausées, vomissements;
  • difficulté à respirer;
  • crampes musculaires;
  • frissons ou fièvre d'installation brutale.

Quand consulter ?

Visitez le site du gouvernement du Québec pour savoir quand vous devez consulter.

Conseils santé

Pour connaître tous les trucs et conseils pour profiter pleinement de l’été, consultez la page Conseils santé pour l’été